Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility
Illustration de coque French Tech
Programmes

Les + 50 ans dans la tech


Le recrutement des +50 ans dans la Tech

À l’heure ou l’âge de la retraite recule et où les thématiques d’inclusion et de diversité sont les sujets prioritaires de la French Tech, trop peu de personnes expérimentées sont présentes au sein des équipes start-ups tech. En effet, d’après une étude du collectif RH FirstTalent, 7.7% des salariés ont plus de 45 ans et seulement 2.4% ont plus de 55 ans.

La French Tech Grand Paris a donc voulu comprendre les raisons de cette mise à l’écart des plus de 50 ans. Pour cela, deux enquêtes ont été réalisées avec l’aide d’un collectif composé de Simplon, Serena, Evaneos, Sidetrade, Maximis, Windside ainsi que deux consultants spécialisés sur l’emploi des plus de 50 ans, Delphine Goudchaux et Pierre-Yves Martin.

Des préjugés bien ancrés

L’un des points forts de l’étude est d’avoir réussi à adresser toutes les typologies de start-ups différentes. En effet, les répondants sont aussi bien des start-ups avec des effectifs compris entre 1 et 10 salariés que des start-ups ayant levée des fonds et employant plus de 500 personnes. Les chiffres qui ressortent de cette étude sont alarmants. En effet, 1/3 n’ont pas de personnes “seniors” au sein de leurs équipes, et pire encore, 1/4 ne recruteraient pas une personne due à son âge.

Les raisons avancées pour expliquer ces chiffres sont diverses telles que :

  • Un coût trop élevé
  • Une incapacité à s’adapter rapidement aux outils digitaux
  • Des difficultés d’intégration d’un point de vue état d’esprit.

Ces raisons évoquées nous font surtout ressortir une chose : les préjugées concernant les personnes de +50 ans sont très ancrées au sein des start-ups.

D’un autre coté, certaines start-ups nous font part d’un manque d’outils pour sourcer les personnes de +50 ans mais aussi d’un certain manque de soutien financier pour l’embauche de ces profils plus expérimentées.

Les personnes de +50 ans conscientes du problème

Afin d’avoir une vision globale du sujet, l’étude a également été adressée à des personnes de +50 ans afin d’avoir la représentation complète du problème. Du côté des personnes expérimentées, des indicateurs tout aussi inquiétant sont ressorti de notre étude. En effet, 60% des répondants ne savent pas comment identifier une opportunité dans le monde de la tech et plus de 80% d’entre eux considèrent que le réseau est un facteur clé dans le facteur. C’est un problème quand 76% ne disposent que d’un réseau limité voire aucun réseau dans le secteur.

Les causes identifiées pour expliquer ces résultats sont les suivants :

  • Une connaissance des nouveaux métiers limitée
  • Une discrimination liée à l’âge
  • Un manque de financement pour se former

Ces barrières identifiées nous montrent que les personnes de +50 ans ont conscience des problèmes et 2/3 souhaiteraient bénéficier d’une immersion professionnelle dans le secteur.

No items found.
Des freins communs relevés des deux côtés, des pistes d’amélioration identifiées

En réalisant cette étude, nous avons identifié plusieurs barrières communes à l’intégration des profils expérimentés dans les start-ups. En effet, il y a un problème certains de rencontre en l’offre et la demande, les start-ups n’arrivent pas identifier les profils et les +50 ans n’arrivent pas à identifier les offres.

L’axe prioritaire est de développer l’immersion professionnelle au sein des entreprises tech. Cela offrira une plus grande flexibilité aux entreprises, mais aussi aux +50ans, qui ne seront pas contraints. Les deux parties pourront ainsi voir si une future collaboration est envisageable avant de s’engager. De plus, les entreprises souhaitant mettre en avant leur bonne politique d’inclusion pourraient valoriser ces offres d’immersion, mais aussi l’embauche des personnes expérimentées dans leur rapport.

Le problème majeur identifié par les deux parties est le manque de soutien financier. Les aides financières que l’État pourrait proposer contribueraient grandement à l’emploi des personnes expérimentées au sein des entreprises tech.

La proposition de formations et le soutien financier pour se former, à l’image du programme d’alternance, consolideraient l’intégration des personnes de +50ans au sein des entreprises tech et favoriserait leur employabilité sur le secteur. De plus, il est certain qu’ils apporteraient une forme de sagesse et d’expérience au sein d’effectifs souvent très jeunes.

On parle de nous

Article dans Maddyness

Article dans Le Monde informatique

Article dans Silicon

Extrait d'interview sur BSmart, de notre Directrice Générale Alexandra André, via Linkedin

Les programmes

Contactez l'équipe de la French Tech Grand Paris

Pour comprendre les avantages que vous en tirerez

Prenez Rendez-vous

Je choisis la French Tech

La French Tech Grand Paris est partenaire du Gouvernement Français sur l’initiative
«
Je Choisis La French Tech »
En adhérant, nous vous demandons de vous engager à devenir partenaire.

L’initiative « Je choisis la French Tech » est destinée à renforcer l’utilisation des solutions des start-up françaises au service du développement des administrations publiques et du tissu économique (TPE, PME, ETI, grands groupes). Cette initiative vise à favoriser le développement de nouvelles solutions innovantes et ainsi répondre aux grands enjeux de souveraineté et de société.

En savoir plus